Louis-Jean Cormier

Louis-Jean Cormier

De ses années d’études dans une école musicale de Sept-Îles à ses premiers pas comme chanteur à l’adolescence sans oublier les étés passés au Festival en chanson de Petite-Vallée, la vocation d’auteur-compositeur-interprète de Louis-Jean Cormier remonte à loin.

Arrivé à Montréal à 17 ans pour étudier la musique au cégep, il se lie d’amitié avec quatre musiciens qui formeront avec lui Karkwa, un groupe qui se fait vite remarquer. En l’espace de quatre albums qui rallient la critique et les foules, Karkwa devient l’un des groupes phare du rock indépendant québécois et la première formation francophone à remporter le Prix Polaris pour Les chemins de verre (2010).

Parallèlement à son rôle de chanteur-guitariste, Louis-Jean devient l’un des 12 hommes rapaillés, un projet d’envergure inspiré par la poésie de Gaston Miron dont il signe la réalisation et les arrangements. Il réalise les premiers efforts de Marie-Pierre Arthur, David Marin, Lisa LeBlanc et accepte la chaise de coach à La voix le temps d’une saison.

Auteur-compositeur prolifique, il écrit dans ses temps libres des chansons plus personnelles. Une voix et une sensibilité s’affirment; un premier album à son nom paraît en 2012, Le treizième étage (Félix de l’Auteur ou Compositeur, Album rock et Choix de la critique) suivi en 2015 d’un deuxième intitulé Les grandes artères.

Quand?
Samedi 5 août 2017
Categories
WordPress Theme built by Shufflehound. Tous droits réservés © Festival du Bleuet de Dolbeau-Mistassini